Fausse bonne idée - Jesse Allen

Mon blogue

Fausse bonne idée

Fausse bonne idée - Jesse Allen

Cela fait presque 15 ans que j’ai connu Patrick et Lucie. Deux amis qui ont vécu les meilleurs et les pires moments avec moi. En effet, on a fréquenté la même école et la même université, ce qui a fait que nous sommes devenus de très bons amis. De ces 15 ans, Patrick et Lucie en ont profité pour se construire une relation amoureuse. En ce moment, les deux tourtereaux vivent leur septième année ensemble, ce que je trouve génial, mais qui m’inquiète également. En effet, les deux viennent de se reconstruire après une longue pause de 2 ans. Et en ce moment, ils prévoient de se marier pour soi-disant, améliorer leur situation de couple après seulement 3 mois de reprise. Ce matin, Patrick m’envoie un courrier rapide sur mon Smartphone pour me dire qu’il va passer pour partager avec moi, quelques préoccupations. Il fait toujours la même chose, étant donné que je me suis déjà marié et il me voit de ce fait, comme un peu plus expérimenté que lui. L’après-midi, le voilà qui sonne, je l’invite au salon et on se prend une bonne petite bière. Il commence par revenir en arrière avec le début de notre amitié et surtout sa première déclaration à Lucie. On était en mode nostalgique, et cela nous a faits beaucoup rire. Mais au fil de la discussion, il a changé de ton lorsqu’il a évoqué leur rupture, il y a de cela, 2 ans. Je m’en souviens comme si c’était hier, car Lucie avait sauté dans les bras d’un parfait inconnu qui lui avait promis la lune. Patrick en était effondré, je l’ai récupéré plusieurs fois au bar. Entre temps, Lucie avait pris le large et on n’a pas eu de nouvelle d’elle durant un moment. Cependant, un an après cette mésaventure, on l’a croisé en ville. On était heureux de se voir à nouveau et comme on était toujours amis, on s’est donné nos numéros. Le soir même, Patrick et Lucie ont repris contact et de fil en aiguille, se sont remis ensemble. L’histoire entre Lucie et l’autre gars n’était qu’une stupidité, selon elle. Ainsi, en s’excusant auprès de Patrick, ils ont repris leur relation. Cependant, d’après ce que me raconte Patrick, ils sont certes très amoureux, mais leurs disputes, même si elles sont rares, sont de plus en plus difficiles, voir violentes. Et là, il m’avance que la solution qu’ils ont trouvée, c’est de se marier. Ce que je trouve extérieurement, comme une bonne idée. Toutefois, je lui ai fait part de mes inquiétudes, car un mariage ne se fait pas sur un coup de tête, surtout après une dispute. Ce à quoi il acquiesça. Je les soutiendrai toujours, quoiqu’il arrive. Mais pour le moment, j’ai suggéré à Patrick de prendre du recul par rapport à l’idée de se marier, et peut-être que dans un ou deux ans, cela serait plus opportun.