L'accès à la propriété, le grand saut ! - Jesse Allen

Mon blogue

L'accès à la propriété, le grand saut !

L'accès à la propriété, le grand saut ! - Jesse Allen

Cette année, c'est décidé, c'est le grand saut ! J'ai lu de nombreux articles et discuté avec des amis à ce sujet : je me lance dans l'achat de ma résidence principale. J'ai lu que les Québécois étaient souvent mal préparés concernant les crédits, et le coût réel de ce genre de projet à long terme. Ainsi, sur un site spécialisé pour les particuliers, j'ai lu qu'on oublie souvent les coûts annexes, lors de l'achat d'une maison. J'avoue, moi aussi, avoir été perdu concernant le multi-prêt, quand j'ai commencé mes démarches. Je ne voulais pas m'engager, sans être sûr que mon projet tiendrait la route. J'ai tendance à penser qu’en ce domaine, il vaut mieux s'adresser à un professionnel. Ainsi, j'ai pris rendez-vous avec un planificateur financier, qui m’avait été recommandé par mon père. Ensemble, nous avons complété un dossier, dont voici les principales pièces :

- les ressources : toutes sources de revenus

- les charges fixes (loyers, factures diverses)

- mes crédits existants (consommation, voiture)

- la durée de mon crédit

- le montant de mes remboursements mensuels

En plus de ces informations, je lui ai fait part de mes attentes concernant la maison elle-même, pour estimer son budget global. Il s'avère que j'étais un peu trop optimiste, et que j'ai dû revoir à la baisse mes espérances initiales. C'est comme ça, j'aurais une maison moins grande, mais en revanche, je conserve la possibilité d'avoir un grand terrain. J'accepte aussi de m'éloigner du centre-ville pour faire baisser le prix de mon acquisition.

Après discussion, et en fonction de ma situation personnelle, il m'a trouvé un crédit à un taux préférentiel. Chose à laquelle je ne m'attendais pas, je peux également bénéficier d'une aide gouvernementale. C’est parfait, cela viendra couvrir une partie de mes frais de dossier et de notaire.

Je suis pleinement satisfait, car sans ce professionnel, je n'aurais jamais pu réaliser les démarches, et savoir quels étaient mes avantages en terme financier.

Quand je fais le bilan de cette aventure, je me dis qu’évidemment, il a pris un pourcentage sur le prix de notre achat, mais à la fin, je suis gagnant. En effet, il a négocié des taux avantageux pour moi, directement auprès des banques, et des organismes de crédit. Et j'ai eu connaissance de toutes les aides de l’État en matière de primo accession. J'ai évité aussi de commettre des erreurs lors du montage financier de mon projet. Par ailleurs, il nous a orientés vers des constructeurs de maison sérieux, de son carnet d'adresses. J'ai construit, à ses côtés, un projet réaliste et raisonnable en terme financier.

Aujourd'hui, j'ai fait l'acquisition d'une coquette maison et ma situation financière n'est pas en péril.